Championnat Régional en Double 2023

Publié le : ,
parGuillaume Eugene

Après le report d’une semaine à cause d’une forte tramontane et l’annulation de la première journée sur Collioure à cause d’une visibilité trop faible, le beau temps était enfin de la partie pour ce championnat régional par équipe sur la zone de Port-Vendres. Malheureusement, l’eau était sale, blanche, froide et le poisson particulièrement absent. Pour les 12 seules équipes encore motivées suite à ces reports et à suite à l’annonce des conditions, ce fût complexe de trouver du poisson. La mer était vraiment vide, c’est dommage, l’année passée à la même date, il y avait 20 m de visibilité et du poisson, mais c’est comme cela, les années se suivent mais ne se ressemblent pas. A ce petit jeu, Loïc Cosquer et Bruno Hansen s’imposent avec 6 poissons dont 3 très grosses mostelles, bravo à eux. Ils sont suivis sur le podium par Guillaume Eugène et son père (72 ans), qui ont présenté 5 poissons, tout comme Vincent Willème et Matéo Robert et qui terminent troisièmes. Bravo à eux.

La coupe du plus beau poisson a été remise à Stéphane Ortin pour un magnifique chapon de 1.4kg, bravo.

La ligue remercie énormément Antoine Etchéguren, André Llareu, Nando Haba, Christian Willème et Philippe Millet, Yorick Cosquer, Adrien Taormine pour la conduite des bateaux de sécurité.

Le podium

L’équipe Loïc Millet- Paul Sumiens, a reçu la coupe des plus jeunes participants, on les félicite.

Les CR :

Bruno Hansen (premier avec Loïc Cosquer)

Malgré les mauvaises conditions météos annoncées, avec Loïc on décide d’aller repérer la zone le Samedi. L’eau est froide et blanche, nous passons 3 h sans rien voir et en rentrant, on trouve quelques mostelles et une paire de sars.

Le lendemain, les conditions non pas changées, on part sur un premier sar repéré, il n’est plus là, mais il est remplacé par une belle mostelle que Loïc ramène. Sur la 2ème pierre repéré, Loïc décroche une mostelle, qu’on ne va pas retrouver. On continu notre parcours, Loïc fait une mostelle supplémentaire dans une pierre repérée et en rate une grosse qu’il tire de loin, en cherchant, je la revois et arrive à la faire (1,6kg). On décide alors de faire demi-tour pour raguer les pierres où pas mal d’équipes sont passées, on arrive à prendre 2 mostelles supplémentaires dont une non valable. Il reste alors 2 heures et on prend la décision de repartir en bout de zone. Sur le trajet, Loïc fait un beau crénilabre et rate un gros noir à quelques minutes de la fin de la compétition, et à la dernière apnée de la compétition je fais une bleue. On est content mais on nous annonce une ou 2 pêches à 7 poissons, la pesée va être serrée, on espère que les 3 belles mostelles feront la différence.

Au final nos 4 mostelles et les 2 vieilles, nous permettent de remporter ce championnat.

Guillaume Eugène (second avec son père André):

Avec papa ont avait à cœur de faire mieux que l’année passée où nous avions été vice-champions mais Bruno et Loïc ont été plus forts cette année, je les félicite. La première fois que j’ai fait cette zone avec papa en compétition, c’était en l’an 2000 et je pense que l’on a fait encore le même parcours, mais sans croiser les poissons. Vraiment, c’était désert, j’ai rarement vu cela, la mauvaise eau à vider la zone ! On a débuté sur les dômes à labres et on a eu du mal à en faire 2, mais on y a pris la mostelle, et puis on est parti sur les coralligènes profond, on y a rien vu, à part un bécofino que l’on prendra. On a fini sur 28m, dans l’eau noire sur des patates à mostelles sans mostelles. On a même tenté des agachons au Bear en se disant qu’il n’y avait que cela qui pouvait sauver la journée. Vraiment ce fût dur, la mer change vite, vivement que ces mauvaises eaux s’en aillent. On finit, tant bien que mal, avec 5 poissons valables, à la seconde place, nous en sommes satisfaits.

Guillaume et son père à la sortie de l’eau avec une planche vintage (40 ans d’usage)

Vincent Willeme (3ième avec Matéo Robert) :

Nous sommes arrivés le samedi soir avec l’envie de faire mieux qu’à ivara et l’espoir de retrouver les pierres qui nous avait permis de finir second l’année dernière sur cette zone. Début de compétition assez rythmé direction les éboulis. Sans s’en rendre compte on arrive sur notre pierre fétiche et dans l’affolement et la précipitation Matéo décroche une grosse mostelle et fait fuir le gros sar de la pierre, ça commence mal. Mateo se rattrape avec un gros crenilabre de 35cm! On se remet dans le rythme et on commence à sortir quelques poissons. Les heures défilent, on décide de faire demi-tour accompagné par la renverse qui par chance a fait rentrer un peu de poisson à trou et j’accroche deux sars et une vieille dans la dernière heure. Résultat :à la ceinture 6 présentés et 5 valables. Pas une pêche miraculeuse mais elle nous permet de monter sur la troisième place du podium comme l’année dernière. Merci à tous pour cette belle journée !

Matéo et Vincent, troisième, comme l’année passée

Retour en haut